Dès 10 ans

L’association Low Tech Lab Grenoble a été créée en janvier 2019 et s’est installée dans les locaux du pôle associatif Châtelet à Grenoble, aux côtés de Planète Sciences Rhône-Alpes et Archipel.

« Cet atelier nous permettra de bricoler avec le public », souligne Kevin Loesle, qui coordonne l’association grenobloise, elle-même adossée au mouvement national. Derrière ce nom anglais se cachent tout à la fois une philosophie et une technique. Une Low Tech est un système simple et accessible en termes de coût et de savoir-faire qui permet de répondre à un besoin de base, comme l’alimentation, l’hygiène, l’accès à l’eau ou à l’énergie. Une « technologie douce » qui rassemble trois critères : être utile ; être durable et être accessible techniquement. « Nous travaillons à la diffusion et à l’amélioration de systèmes qui existent déjà », explique Kevin Loesle. « Nous voulons que les gens prennent confiance en eux et dans leur capacité à construire par eux-mêmes ». Depuis 2013, plus de 50 technologies ont ainsi été repérées et sont diffusées par l’association Low Tech Lab en open-source via une plateforme collaborative. Concrètement, que peut être une innovation Low Tech ? Un réchaud économique à bois, un désalinisateur solaire, une éolienne à moteur d’imprimante recyclée, une découpeuse de bouteilles en plastique, mais aussi de la lessive « maison », du dentifrice, du déodorant… Vous vous lancez ?

https://wiki.lowtechlab.org/wiki/Group:Low-tech_Lab_Grenoble

Article rédigé en juin 2020