Imprimer
Dès 1 an
Certes, la visite du Jardin des Fontaines Pétrifiantes est plus proche de la sortie que de la randonnée. Mais sa cascade est très belle.
Le Jardin des Fontaines Pétrifiantes à La Sône est un petit paradis de verdure et d’eau, situé entre les falaises et l’Isère. Une quinzaine de sources alimente le jardin. De fait, de nombreux petits ruisseaux et bassins, cascades et cascadelles, parsèment le jardin, dont sa grande cascade qui chute de 7 mètres de haut. Le jardin comporte mille et une variétés de plantes du monde entier : plantes rares d’Asie, d’Afrique, d’Amérique, d’Australie… Il a d’ailleurs obtenu en 2018 le label « Jardin remarquable », une distinction qui récompense notamment ses éléments insolites comme les tufières et la cascade. Le jardin doit son nom à une roche particulière : le tuf. L’eau du jardin provient du plateau des Chambarans. Pendant son parcours, elle se charge de calcaire puis resurgit à l’air libre dans le village de la Sône. C’est par un phénomène de dégazage que l’eau dépose le calcaire sur tous les supports rencontrés. C’est ainsi que la nature « sculpte » les roches tandis que le paysage évolue chaque année. L’entrée au Jardin des Fontaines Pétrifiantes est payante.
www.visites-nature-vercors.com
Le jardin est ouvert de mi-mai à mi-octobre
Article rédigé en juin 2020