160427BISPaulWatsonDès 12 ans
Les éditions Glénat Jeunesse viennent d’éditer « Moi, Paul Watson, pirate des océans » et ouvre avec ce titre une collection de livres-témoignages illustrés pour faire connaître des « métiers passion » à ses jeunes lecteurs.
Paul Watson retrace ainsi sa vie, en partant de ses premiers contacts avec la nature puis de son combat en faveur de la protection de la vie marine en haute mer. Le livre retrace à la première personne, en de courts chapitres très bien structurés et de façon chronologiques, les actions menées par Paul Watson. Il fut l’un des cofondateurs de Greenpeace. En juin 1977, Paul quitta la Fondation Greenpeace, ne se trouvant pas à sa place dans la structure bureaucratique émergeante. La même année, Paul Watson créa Sea Shepherd Conservation Society, organisation dédiée à la recherche, à l’investigation et à l’application des règles de droits adoptées pour protéger la vie marine. Le livre est passionnant.
Pour les plus jeunes, il sert de témoignage à l’évolution de la protection de la vie marine. Les adultes y retrouveront des souvenirs des actions « chocs » effectuées par Paul Watson et ses amis militants de l’extrême. Je conseille aux parents de lire aussi ce livre afin d’en discuter avec leurs enfants. Paul Watson lui-même, s’attribue le titre de « Pirate des océans », signe que ses expéditions n’étaient pas toujours dans la légalité, comme son incursion en territoire soviétique. Pourtant, c’est ce qui a permis à la société de faire évoluer les mentalités et les pratiques. L’occasion de belles discussions sur la loi et ses transgressions.
Moi, Paul Watson, pirate des océans – Edition Glénat Jeunesse – 120 pages – prix conseillé : 14,95 euros.