Pour tous
N’avez-vous jamais retrouvé un carton de photos ou de films  anciens ? L’Atelier cinématographique Ad libitum, installé à Grenoble, collecte les films amateurs et films de famille, afin d’en dévoiler toute la valeur patrimoniale.
À l’initiative du projet : Laure Sainte-Rose, forte de sa formation en anthropologie, de son expérience dans le domaine du patrimoine cinématographique et de ses vingt ans de métier comme restauratrice de films. La démarche est simple : vous apportez votre fonds à l’atelier qui effectuera un inventaire complet et un constat d’état physico-chimique. Puis, les films sont préparés à la numérisation (réparation, nettoyage, métrage, etc.). Le chiffrage se fait au vu de l’état de la matière et de sa quantité. À vous de décider si vous souhaitez numériser l’ensemble ou une partie. Deux devenirs s’offrent à vos archives : soit vous autorisez leur diffusion dans la sphère publique, soit vous les conservez. L’œil expert de Laure Sainte-Rose vous guidera dans la valeur historique des images. Elle sait à merveille valoriser ces fonds par des actions créatives, telles que la création d’un livre de prestige ou l’organisation d’une projection de vos films. « Certains films de la collection ont été choisis par exemple, pour l’installation audiovisuelle « L’Isère au XXe siècle », projetée au musée de l’Ancien Évêché », conclut-elle. Une jolie destinée non ?
www.adlibitum.saintmarcellin-vercors-isere.fr - Visites à l’atelier sur rendez-vous : 04 76 07 32 89
article rédigé en avril 2019