En famille
Le château et le parc de cent hectares constituent l’ensemble appelé Domaine de Vizille. Le château, monument historique, fut ancienne demeure du duc de Lesdiguières (XVIIe siècle), puis de la famille Perier (1782-1895), et des présidents de la République (1925-1960).
Le château abrite aujourd'hui le musée de la Révolution française créé en 1983 par le Département de l’Isère qui en est aujourd’hui propriétaire.
Le château a été aménagé au début du XVIIe siècle par François de Bonne (1543-1626), duc de Lesdiguières, gouverneur du Dauphiné, compagnon d’armes d’Henri IV et dernier connétable de France. En 1594 François de Bonne s’empare des terres de Vizille et y construit sa demeure. Le domaine est agrandi à partir de 1600 et on y effectue d'importants travaux, on crée un parc à la française, dont une pièce d'eau rectiligne, le grand canal, de 800 m de long qui s'étend devant le château. Le parvis du château est quant à lui agrémenté de quatre parterres que séparent des canaux en croix autour d'un bassin ovale avec un jet d'eau et une statue d'Hercule. 
À la suite de la Journée des Tuiles en 1788, ce château a été le lieu de la réunion des états généraux du Dauphiné qui allait engendrer parmi d'autres événements la Révolution française.
Le Parc paysager labellisé "Jardin remarquable" offre une multitude d'ambiances, aux créations florales originales.
Le parc champêtre est un espace privilégié de rencontre avec la nature et la faune sauvage (réserve animalière de cervidés).
Le par cet le musée sont ouverts gratuitement à la visite.
Des ateliers jeune public sont proposés pendant les vacances par les équipes du musée de la Révolution. Dans le parc, des balades à main à poney sont possible au de mai à septembre.
article rédigé en août 2019